Accueil Corseweb
Voyages en CorseImmobilier en Corse FrançaisEnglishDeutschItaliano
Contact Corseweb


A la Découverte

d'une Langue


Lettre de Sampiero Corso [ 23 Juin 1564 ]
Archives d'Etat de Gênes, Secretorum Corsicae No 338


 

 

Une Définition
Le corse est une langue romane du groupe italo-roman.
Cette classification a été confirmée par la publication scientifique du Lexicon Romanistischen Linguistik (1988) où on le met dans la liste des quatorze langues romanes,à l'égal de l'italien et du français, par exemple et pour ne citer que les deux langues avec lesquelles le corse a affaire parce qu'il leur est souvent associé pour d'évidentes raisons socio-historiques.

Il n'est pourtant pas inutile de rappeler que cette langue n'est donc pas un italien importé ou transformé, mais bien le résultat d'une évolution propre à partir d'un état de langue fortement latinisé, sans qu'il soit toutefois possible d'établir avec précision les différentes dates de cette évolution, ne serait-ce qu'à cause de la configuration extrêmement montagneuse et cloisonnée du relief insulaire.

Influences et Îlots Linguistiques et Parentés
L'influence Toscane a été capitale à l'étape suivante, c'est-à-dire à partir du IXème siècle, avec pour conséquence la rupture de l'ancienne unité linguistico-culturel le sardo-corse.(La Sardaigne subira ensuite une domination catalano-aragonaise).
De cette influence le corse conserve incontestablement une Couleur Dantesque ; il lui doit même d'être considéré par certains sociolinguistes de la péninsule comme un conservatoire privilégié d'archaïsmes italiques.

Des parentés peuvent également être constatées avec certains dialectes méridionaux de l'Italie, notamment le calabrais, cependant que les Génois, malgré une domination politique de cinq siècles, ont peu laissé de leur parler puisqu'ils adoptaient eux-mêmes le toscan comme langue écrite.
Au chapitre des curiosités, il faut noter qu'il existe en Gallura, au nord de la Sardaigne, un dialecte proche de celui de Corse du Sud à cause d'un peuplement de bergers corses au début du XVII ème siècle.

Inversement des îlots linguistiques anciennement installés constituent une originalité en Corse même: le bonifacien, ligure importé au XIII ème siècle par des colons génois, et du grec, implanté par des colons maïnotes établis près de Carghjese aux XVII ème et XVIII ème siècles.
Quelques familles seulement conservent la pratique de ces langues, notamment dans la liturgie pour le grec.
Quant à l'influence du français, elle s'est développée très lentement à partir de l'annexion de 1769, au cours d'un processus de transculturation qui a duré près d'un siècle.

La Francisation
Une politique vigoureuse de francisation, d'abord, puis les lois scolaires, l'émigration vers l'Empire colonial, faisant du français la Langue du Pain , ont accentué considérablement les effets d'acculturation.
L'Avenir
Aujourd'hui, l'accès au statut de langue pour l'ancien idiome oral corse n'est pas sans problèmes : toujours minoré entre deux langues de prestige, il cherche sa voie dans une réalité encore vivante, où entrent des oppositions unité/diversité, oral / écrit, norme / usage, dans des fonctionnements diglossiques fort complexes, analysés sous l'éclairage de concepts sociolinguistiques reconnus (reconnaissance / naissance, élaboration, distanciation, volonté populaire).

Dans cette problématique s'inscrivent l'écriture du corse, son illustration littéraire, son enseignement et la recherche universitaire, son utilisation quotidienne et médiatique, dans un éventail diversifié de fonctions et de registres.
Les développements dans chacun de ces domaines dépendront de la vitalité des nouveaux locuteurs et scripteurs du corse, de la richesse et de la sincérité du débat public, de la volonté collective et de la cohésion de la communauté utilisatrice, pour ne pas parler de la qualité des mesures de politique de la langue qui lui seront proposées.

Jacques Fusina Universitaire

Quelques Phrases
Voici quelques mots ou expressions écrites en Corse.
  • Paix et Santé : Pace i salute
  • Bonjour, comment ça va ? : Bonghjurnu , Cumu hè ?
  • Quel temps fait-il? : Chí tempu face?

 

 

  InternetCom Carte